Maisons Folles #8

1er Et 2 juin 2024
La huitième édition des Maisons Folles, quartier des Fleurs _ Ronchin
Avec : Jérôme Progin, Christophe Loiseau, Emilie Breux, Béatrice Meunier-Déry, Michaël Lilin, Amélie Scotta, Fabien Chalon, Linda Tuloup, Rohan Graëffly, Martin Coiffier, Jeanne Susplugas, Anaïs Lelièvre Scenocosme, Alain Biet, Nicolas Clauss, Yosra Mojtahedi, Nicolas Tourte, Mathieu Weiler, Eun Young lee Park

B (Bleu), 2024 / Sérigraphie

Sérigraphie 2 couleurs sur Olin 300 g
Année : 2024
Format 29,7 x 21 cm
Tirée à 40 exemplaires
Numérotée / Signée au crayon par l’artiste
30 €

V (Vert), 2024 / Sérigraphie

Sérigraphie 3 couleurs sur Olin 300 g
Année : 2024
Format 40 x 30 cm
Tirée à 40 exemplaires
Numérotée / Signée au crayon par l’artiste
40 €

Terrain vague

Exposition du 13 janvier au 9 mars 2023
visible mercredi et jeudi de 14h à 18h puis vendredi et samedi de 14h à 19h

Vernissage vendredi 12 janvier à partir de 18h30, repas ‘‘after’’ à 20h30
La Sécu : 26, rue Bourjembois_59800 Lille / Métro Five

Terrain vague /

Une friche peut devenir un champ des possibles, un sol fertile. La
terre, un terrain, du terreau, le bois, autant de matière pour une
galerie d’objets aux formes insolites, multipliées, détournées. La
vague est une forme, le vague une forme de liberté.Stratifications,
sédimentations, séquences, séries, une compilation d’images
aussi concrètes que pénétrantes jonche le périmètre. L’espace
se resserre sans jamais enfermer puisqu’il est cycle, boucle, il se
parcourt, s’arpente, se contracte et séduit, peut-être.
Virginie Jux

Nicolas Tourte par Renato Casiani, catalogue « format à l’italienne VI »

La structure foisonnante et rhizomique du travail de Nicolas Tourte nous enivre dès les premières gorgées visuelles. Comme un catalyseur accélérant notre départ vers un monde poétique, jamais complétement détaché du réel, une rêverie hallucinatoire ou l’ombre de Magritte plane sans cesse. Une pincée de technologie contemporaine réactive les puissants ressorts surréalistes, rehaussés par le titre des œuvres, comme une cerise sur le … Cocktail …!!!! Le tout semble être un Cocktail coloré saupoudré de mescaline, une mixture alchimiste qui fait naitre de fragiles poèmes scintillants. Les oxymores visuelles de Nicolas nous enchantent et nous font chavirer tout en questionnant notre fragile condition humaine Nous voici devenus des « Alices » avec tout ce que cela à d’excitant .

texte de Renato Casiani parut dans le catalogue « format à l’italienne VI »